dimanche 22 juin 2014

Aperçu Splatoon

Nintendo est habitué à ses bonnes vieilles licences, que l'on connaît depuis des années et des années. Alors forcément, lorsque le constructeur/éditeur annonce enfin une nouvelle licence, on a de quoi se réjouir. Pourtant, lorsque l'on connaît le principe, on est en droit de se poser des questions, tant cela étonne de la part du géant nippon. Eh oui, un jeu de tir qui se joue apparemment uniquement en ligne, ça a de quoi déconcerter. Sauf que Gamepad en main, on reconnaît immédiatement la patte Nintendo. Et ça, ça ne déconcerte plus, ça réjouit !

Pour ceux qui ne conaîssent pas le concept de Splatooon, on vous l'explique. C'est très simple, il s'agit d'un jeu de tir à la troisième personne, mais sans arme, ni haine, ni violence (rien à voir avec le film). Enfin, pas réellement sans arme (ni sans une certaine violence), puisque l'on se bat avec des pistolets, ou plutôt des fusil à pression, à peinture. Et le but n'est pas uniquement d'éliminer ses adversaires, mais aussi de répandre le plus de peinture dans l'arène, afin de dominer ses adversaires, qui la recouvre d'une autre couleur. Mais ce n'est pas aussi simpliste, puisque les joueurs peuvent se transformer en poulpe afin de se cacher dans la peinture. Si c'est dans la couleur de son équipe, on avance plus vite, si c'est dans celle de l'ennemi, on risque de crever à petit feu. Un gameplay plutôt simple dans ses bases, mais qui devient vite stratégique et jouissif.

 Splatoon, un jeu qui tache !

Jouable à huit en ligne, en deux équipes de quatre, Splatoon qui s'annonçait comme sympathique devient absolument génial une fois que l'on a le Gamepad en main. Les commandes, qui semblaient étranges lors des explications, sont finalement très simples, et l'ensemble est très ergonomique. Alors oui, on déplace la caméra avec le Gamepad (ou avec le stick droit), mais on ne le déplace pas comme un abruti autour de soi. On ne le regarde même pas en fait. C'est instinctif pour être franc. Et rapidement, on prend l'habitude de le bouger en alternant avec le stick selon les situations. Avec l'une des gâchettes, on tire, on saute avec un bouton, et c'est quasiment aussi simple que ça. On peut aussi envoyer des grenades de peinture avec une des quatre gâchettes, ce qui est très pratique. Et lorsque nos points sont élevés, on peut sortir un bazooka ultra bourrin le temps de quelques tirs en appuyant sur le stick droit. Donc oui, c'est facile d'accès. Mais il faut comprendre que le jeu s'avère pourtant technique et hyper stratégique. Il faut à la fois asperger la zone, sans oublier que l'ennemi peut arroser de sa couleur par dessus, et enchaîner les frags. En équipe de quatre, on peut élaborer diverses techniques (ce qui n'était pas le cas lors de la présentation, et cela se comprend, on voulait tous un peu tout faire). Par exemple, deux en attaque, un qui reste légèrement en retrait, et un dernier qui reste près de la zone de respawn afin d'asperger le plus la zone tout en la protégeant des assauts ennemis. C'est bien plus stratégique qu'on pourrait le croire. Et à la fin, les points sont comptés selon le taux de couleur de son équipe et les points de chaque joueur selon leur frags. Bref, c'est fun, tactique, et quasi immédiat.

Atypique au premier abord, et oui, il l'est en partie, Splatoon est finalement un jeu de tir dynamique, original, et accessible bien que technique. Sans violence, et donc pensé pour tous, Splatoon n'est pas pour autant un jeu pour les gosses uniquement, pas du tout même. Espérons d'ailleurs qu'il ne souffre pas du syndrôme Nintendo, qui pousse les gens à croire qu'un jeu est pour les gamins à cause de son design enfantin. Prometteur dans son gameplay, et encore plus si le contenu suit, on est face à l'un des jeux qui donne le plus envie sur Wii U. Encore une fois, Big N nous prouve que même sans graphismes de fou, mais juste avec un gameplay hyper travaillé et immédiatement fun, on peut s'amuser, et même plus que chez la concurrence. Une nouvelle licence du géant nippon, on n'y croyait plus, et maintenant qu'on y a joué, on y croit, mais surtout on l'attend de pied ferme ! Splatoon, c'est un concentré de maîtrise de gameplay, d’accessibilité faussement évidente, de technique, de stratégie, et surtout de fun instantané. Du grand Nintendo !

1 commentaire:

  1. Pour connaître les contrôles du jeu :http://splatoon.fr/index.php?file=News&op=index_comment&news_id=6

    RépondreSupprimer